Aide de jeu·Thennla

Les Injonctions matérielles d’Iram

Voici un grimoire de sorcellerie créé pour ma campagne korantienne. Il présente la sorcellerie matérialiste, une école assabienne dédiée à l’étude de la matière. Je me suis très vaguement inspiré de la théorie des éléments d’Aristote et d’Empédocle, ainsi que du supplément Ars et Academe d’Ars Magica. Si la métaphysique n’est pas votre tasse de thé, sautez le texte et allez directement à la liste des sortilèges.

hoplite-warning-gauche

À MES JOUEURS : ne lisez pas cet article.

hoplite-warning-droit

Les Injonctions matérielles d’Iram

Le Mouvement matérialiste est une école de pensée philosophique réputée bien au-delà de l’Assabie, sa région d’origine. Elle doit son existence au philosophe djesmiri Najal Iram, qui est l’auteur d’un traité de sorcellerie fondateur sur la compréhension de la matière. Selon les matérialistes, le monde dans lequel nous vivons se réduit à la matière qu’il contient. Les Injonctions constitue une oeuvre métaphysique majeure, étudiée par tous les sorciers désireux de maitriser la matière. En voici un extrait.

(c) Wellcome Library; Supplied by The Public Catalogue Foundation

Les cinq natures

Tout ce qui existe dans notre Monde matériel est constitué de cinq natures distinctes : la Terre, l’Air, l’Eau, le Feu et la Chair. Toute chose n’est qu’une combinaison de ces natures en mesures variables, car nul n’a jamais observé une nature dans son état pur : la flamme du feu de camp n’est pas le Feu, l’onde de la rivière n’est pas l’Eau, une pierre de la montagne n’est pas la Terre, l’air que l’on respire n’est pas l’Air et l’arbre de la forêt n’est pas la Chair ; bien que chacune de ces choses renferme une proportion dominante de la nature qui lui est communément associée.

Les qualités essentielles

Je prétends que chaque nature attribue aux choses les qualités essentielles qu’elle porte. La Terre confère la solidité, la rigidité, la pesanteur, la fixité, la divisibilité et la fertilité. L’Air apporte l’évanescence, la subtilité, le son et l’odeur, ainsi que la propriété fulgurante. L’Eau prête la liquidité, la continuité, l’humidité, la mouvance et la qualité frigorique. Le Feu octroie l’inflammabilité, la chaleur, la sècheresse et la lumière. Quant à la Chair, la plus transitoire des cinq natures, elle apporte et héberge la vie, dans la plante, l’animal et l’homme. Ainsi, un arbre contient de la Chair, car il est vivant, mais aussi de la Terre, car il est solide, fixe et pesant, une proportion d’Eau qui explique la souplesse de ses branches et la liquidité de sa sève, une mesure d’Air par laquelle nous sentons son odeur et entendons le bruissement de ses feuilles, et des résidus de Feu qui produisent la lumière par laquelle nous le voyons.

Qualités essentielles de la Terre

  • La solidité rend palpable et maintient la forme fixe. On la trouve dans presque toutes les choses que l’on peut toucher.  Elle s’oppose à l’évanescence.
  • La rigidité maintient la forme dans son aspect originel. Toute chose dont la forme perdure dans le temps le doit à la rigidité que lui octroie sa nature terrestre.  Elle s’oppose à la souplesse.
  • La pesanteur procure leurs poids aux choses. Elle s’oppose à la subtilité.
  • La fixité s’oppose au déplacement d’une chose, quel qu’il soit. La mouvance est son opposé.
  • La divisibilité favorise le morcèlement en parties identiques, plus petites et séparées. Elle s’oppose à la continuité.
  • La fertilité fait naitre la vie.

Qualités essentielles de l’Air

  • L’évanescence rend impalpable et empêche la forme de demeurer identique à elle-même. Elle apparait dans les vapeurs et fumées de toutes sortes, et même dans les flammes. Elle s’oppose à la solidité.
  • La subtilité procure la légèreté aux choses. Elle s’oppose à la pesanteur.
  • La bruyance (ou qualité bruyante) transporte les sons.
  • L’odorance (ou qualité odorante) transporte les odeurs.
  • La fulgurance (ou qualité fulgurante) détruit d’une façon bruyante et instantanée. On l’observe dans les éclairs des orages.

Qualités essentielles de l’Eau

  • La liquidité rend partiellement palpable et la prédispose au mouvement. Elle s’oppose en partie à la solidité et à la rigidité.
  • La continuité empêche la division en parties identiques. Elle s’oppose à la divisibilité.
  • L’humidité pousse l’Eau à se mêler aux autres natures sans les altérer. Elle s’oppose à la sècheresse.
  • La mouvance favorise le mouvement, quel qu’il soit. Elle s’oppose à la fixité.
  • La qualité frigorique rend froid. Elle domine dans la variété d’Eau que l’on appelle glace. Elle s’oppose à la qualité calorique.

Qualités essentielles du Feu

  • La qualité brulante provoque la combustion et la destruction qui s’en suit.
  • La qualité calorique rend chaud et s’oppose à la qualité frigorique.
  • La sècheresse pousse le Feu à se mêler aux autres natures en les détruisant. Elle s’oppose à l’humidité.
  • La qualité lumineuse engendre la lumière et transporte les images.

Qualités essentielles de la Chair

  • La qualité reproductive permet à la Chair de se renouveler.
  • La qualité digestive permet à la Chair d’absorber les choses solides et liquides.
  • La qualité respiratoire permet à la Chair d’absorber les choses évanescentes.

La substance et la forme

La mixture des natures est appelée la substance des choses. Mais pour exister, les choses doivent aussi revêtir une forme. Certains philosophes affirment que les premiers titans ont créé toutes les formes et toutes les substances possibles ; d’autres que toutes formes préexistent dans un état de perfection en un lieu du domaine des dieux que je me plais à nommer « matrice ».

Les injonctions faites aux natures

Sachant ces vérités, je prétends qu’il est possible de modifier la substance (chaque qualité d’une nature pouvant être stimulée et affaiblie) et la forme des choses par l’action de l’énergie magique. Mes Injonctions matérielles dévoileront à l’apprenti assidu comment faire le chaud et le froid, le lourd et le léger, le sec et l’humide, le lumineux et le ténébreux, le continu et le parcellaire, en augmentant ou en réduisant l’emprise d’une nature dans une chose. Je montrerais comment sculpter la forme et altérer la substance ; la manière de faire un seul objet à partir de plusieurs et le secret pour rétablir la perfection d’une forme dégradée. Je dévoilerais comment rendre les choses plus grandes ou plus petites, de quelle manière rendre un muscle fixe ou solide, et même comment séparer toutes les natures d’une chose pour la disloquer et la renvoyer dans l’inexistence.

Contenu technique

Langue : djesmiri.

Compétence d’invocation : Invocation (sorcellerie matérialiste)

Tours : Cimenter, Réparation, Froid, Chaleur, Extinction, Ignition, Mortelame, Vivelame, Décharge, Main de Fer.

Sortilèges d’apprenti : Fusion, Sculpter (fer), Sculpter (bois), Sculpter (bronze), Sculpter (pierre), Sculpter (eau), Sculpter (flamme).

Sortilèges d’adepte : Agrandissement, Rétrécissement, Paralysie, Intensifier l’Incandescence*, Récuser la Caléfaction*.

Sortilèges de mage : Détruire (foudroiement), Transmutation (pierre), Transmutation (fer), Transmutation (bois).

Sortilèges d’archimage : Transmutation (feu), Transmutation (eau).

Note : Tous les sortilèges proviennent de la version française des règles de Mythras (disponible sous peu), à l’exception de ceux marqués d’un astérisque (*), qui sont extraits du supplément Monster Island en VO (traduction personnelle).

Don : Élémentaire

Compétence : L’ouvrage peut également servir de source de connaissance pour acquérir la compétence  Connaissance (Physique).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s